Trois conseils pour mieux écrire

Voici trois petits conseils pour mieux écrire, trouvés sur le site SeoBook, un site spécialisé dans l’écriture web et l’optimisation pour les moteurs de recherche.


machine-a-ecrire

1. Écrivez en style parlé

Écrivez simplement. Pas de fioritures. Et, surtout, pas de jargon ou de style technique.

Bon, si vous parlez comme un charretier, vous pouvez quand même éviter les jurons quand vous passez à l’écrit…

2. Planifiez

Ce conseil vous permettra d’écrire plus facilement et plus vite.

1. Identifiez et listez vos objectifs

Que voulez-vous dire? Quel effet voulez-vous produire sur le lecteur?

2. Pensez au lecteur

Quels sont vos lecteurs? Que savez-vous d’eux?

3. Trouvez le ton juste

Ceci découle des points 1 et 2.

4. Écrivez rapidement

Écrivez spontanément. Par la suite, vous pourrez corriger votre texte.

5. Tirez une solide conclusion

6. Relisez à voix haute

Corrigez et coupez. Le texte n’en sera que plus vivant.

3. L’hyperbole ne marche pas sur le web

L’hyperbole c’est l’exagération. Ce style n’est pas perçu par l’internaute. En général, il scanne rapidement le texte.

Son regard est surtout attiré par la forme du texte. Les intertitres ou les passages en gras attirent son regard.

Pour aller plus loin:


photo trouvée sur hebdoblog

Articles sur le même sujet

Tags: , ,

5 Responses to “Trois conseils pour mieux écrire”

  1. cyceron Says:

    Bonjour Eric,

    D’accord avec ces conseils qu’on peut reformuler comme cela

    1/ Ecrire le plus simplement possible
    2/ Faire un plan logique
    3/ Penser au service rendu au lecteur (couper tout ce qui ne le sert pas)

    Ceci est vrai de toute écriture, pas seulement sur Internet.

    Quant au style, c’est ce qui reste quand on a tout enlevé :)Il vient tout seul, sans qu’on l’ait invité et c’est tant mieux

  2. Pensez BiBi Says:

    @cyceron
    Non tes 3 points ne sont pas du tout la vérité de TOUTE écriture. Alors, BiBi espiègle, pourrait te renvoyer :

    – Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ( la dimension de l’humour est partie prenante de mon écriture).

    – Parfois les choses ne sont pas simples et l’écriture – et sa complexité – demande un effort pas simple au lecteur. J’ai la confiance basique vis-à-vis du lecteur : je le vois curieux et prêt à s’installer chez moi.

    – Rendre service au lecteur ? Bien entendu sauf lorsqu’on le fantasme – à notre insu – Censeur qui coupe court à tout ce qu’il y aurait de vif, d’aiguisé, de pointu, de féroce etc… bref de vivant.

    Donc je dirais plutôt :  » Oui, penser au lecteur mais pas trop car il pourrait se transformer vite en SurMoi implacable.

    @Eric M
    Un billet qui – sans avoir l’air d’y toucher – est bienvenu.

  3. Eric Says:

    @Cyderon,

    Juste; il y a une notion de « service public » chez les blogueurs.

    @Bibi,

    Comme tu l’as remarqué, ce billet est inspiré d’un spécialiste du SEO (mot barbare!) et il vise donc à l’efficacité. On n’est pas obligé de viser l’efficacité à tout prix!

  4. Akynou Says:

    Globalement d’accord avec tous ces conseils sauf le premier. On tolère à l’oral des choses qui ne passent pas à l’écrit. Et si dans une interview par exemple, on se contente de retranscrire les mots de l’invité, on le fait passer pour un con. Il faut un niveau de langue plus soutenu qu’à l’oral. Mais ça n’empêche pas d’écrire précis, concis et simple.

  5. | 4 conseils pour écrire un titre efficace, selon Gawker media Says:

    […] Trois conseils pour mieux écrire […]

Leave a Reply