Le plus grand pouvoir des médias n’est pas de parler d’un sujet. Le vrai pouvoir, c’est de taire un sujet.

Ne pas parler d’un sujet dans les médias, c’est le condamner à une mort médiatique, une mort symbolique.

« Les médias ne parlent de nous que lorsque il y a un fait divers ou une émeute », disent les habitants des banlieues.

Et les ruraux? On ne les entends même pas se plaindre de ne pas exister.

Le suicide est une des causes de décès des adolescent. Les médias n’en parlent pratiquement jamais.

La faim dans le monde est peu montrée.

Quels sont les sujets dont les médias devraient parler plus souvent ?

Catégories : journalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *