À l’église Notre-Dame de la Couture, au Mans, le père Christophe Le Sourt dirige la messe, le dimanche 1er juillet 2018. À 10 h 15, les fidèles récitent le Notre Père en latin.
À la fin de la prière, une jeune fille de douze ans, agenouillée sur un prie-Dieu, se penche en avant, faisant basculer le prie-Dieu. En la voyant s’appuyer ainsi sur le prie-Dieu, un homme situé devant elle pense qu’elle s’amuse. Il se dit que, décidément, les jeunes ne respectent plus rien.
Puis il constate que le corps de la jeune fille est inerte. Un instant l’homme la croit morte. Elle tombe en avant. Le prie-Dieu pivote avec elle.
Une femme, visiblement sa mère, se précipite et la rattrape. Elle l’attire vers elle. Elle l’assied sur ses genoux. Elle dit : « Quitterie, que t’arrive-t-il ? »
L’enfant se redresse. Elle semble en extase, ses yeux révulsés.
Sa mère la serre contre elle. Elle reprend connaissance. À côté, son père et son petit frère se tiennent cois.
L’évangile du jour, repris dans l’homélie du père Le Sourt, raconte comment Jésus guérit une femme qui a des pertes de sang depuis douze ans et fait revenir à la vie une jeune fille de douze ans. C’est sans doute pourquoi l’homme qui a vu Quitterie perdre conscience a pensé qu’elle avait douze ans.

Sa mère dit : « Y a-t-il un médecin ? » La messe se poursuit. Une femme arrive de derrière. On entend : « Elle a fait un malaise. » La femme demande : « Qu’a-t-elle mangé ce matin ? » La mère répond : « Rien. »
Vers dix heures trente, à la sortie de la messe, la jeune fille se trouve sur le parvis de l’église avec sa


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *