Posts Tagged ‘facebook’

Les trois âges des réseaux sociaux

Jeudi, juillet 5th, 2012

Hier, sur Facebook, j’ai été littéralement agressé par un message publicitaire, venu d’un « ami ». Et puis je me suis dit : normal, c’en est encore un qui est resté au deuxième âge des médias sociaux.

Les utilisateurs des réseaux sociaux passent souvent par trois âges bien qu’on peut facilement distinguer. (suite…)

Des émotions qui invitent au partage

Lundi, juin 25th, 2012

Récemment, une série d’images a été publiée sur le site BuzzFeed sous le titre 21 images qui redonnent foi en l’humanité (via Poynter).

En quelques jours, les 5 millions de pages vues étaient dépassées dont 4 millions grâce au bouton like de Facebook. (suite…)

Dionysos 2.0

Lundi, mai 14th, 2012

L’inventeur d’Internet n’imaginait sans doute pas qu’il raviverait des convivialités ancestrales. Ainsi, le bistrot est devenu le blog et le pique-nique s’est transformé en apéro géant.

Bien sûr, on ne saurait résumer Internet à ces pratiques festives. Mais il faut bien le reconnaître: l’outil procure une certaine ivresse. Il est dionysiaque, c’est-à-dire qu’il a un rapport particulier avec le vin et la fête. Un rapport métaphorique, surtout. Si Internet est générateur d’ivresse, c’est une ivresse d’informations, une ivresse de données et de possibilités qui semblent infinies. (suite…)

Le problème industriel de la vie intérieure

Mardi, février 28th, 2012

« Le ciel est à l’intérieur, l’humain est à l’extérieur » ~ Tchouang Tseu.

Il semble que pour les femmes et les hommes de notre temps, la vie intérieure compte de moins en moins. C’est l’idée que développe le juriste Jacques Le Goff dans une tribune (Ouest France). (suite…)

De nouveaux usages de Facebook

Jeudi, août 25th, 2011

Le nombre de contributions a baissé sur Facebook, selon une étude. Benoît Raphaël l’analyse en détail sur son blog. (suite…)

Les médias sont redevenus des conversations de café

Lundi, juillet 18th, 2011

Les médias renouent avec ce qu’ils étaient à l’origine: la conversation de café. C’est ce que nous explique The Economist dans un dossier sur l’avenir de la presse. Le journalisme a commencé dans les cafés où se colportaient les nouvelles et les discussions d’idées. Aujourd’hui, grâce à Internet, les médias sont revenus à la source: les conversations de café se poursuivent sur Twitter, Facebook ou sur les blogs. (suite…)

Le web, un monde de fans

Jeudi, juin 16th, 2011

Le web est avant tout le territoire des fans, plutôt que celui des créateurs de contenu*. 

Sur Internet, les fans ont tous les outils pour suivre leurs stars préférées. Et se retrouver entre fans.

Le web renforce la tendance à se rapprocher de ceux qui pensent comme soi, qui sont fans des mêmes choses.

(suite…)

Qu’importe Twitter, pourvu qu’on ait le Jasmin

Samedi, février 26th, 2011

Il y a quelques temps, j’avais relayé un article de Malcom Gladwell, la révolution ne se fera pas sur Twitter. Quelques mois et quelques révlutions après, le même Malcom Gladwell tente de justifier son point de vue, tandis que ses détracteurs parlent de « révolution Facebook » ou « révolution Twitter ». Facebook et Twitter sont-ils des instruments de la contestation en Libye? On s’interroge. (suite…)

Pourquoi Facebook nous rend triste

Mardi, février 8th, 2011

Facebook nous rend triste, car sur Facebook on se compare aux autres, ou plutôt on se compare avec leur profil, qui est une image idéalisée d’eux-mêmes. (suite…)

La révolution ne se fera pas sur Twitter

Jeudi, septembre 30th, 2010

Un article de Malcom Gladwell fait pas mal de bruit en ce moment sur les réseaux sociaux. Et pour cause: il met en question leur pouvoir. Et il tord le cou à l’idée selon laquelle les médias sociaux, comme Twitter ou Facebook, favoriseraient le militantisme et l’activisme politique.

L’article de Gladwell est Small change, why the revolution will not be tweeted. Il repose principalement sur deux arguments. Le premier, c’est que le militantisme nécessite des liens forts entre les personnes pour les pousser à agir et à vaincre les obstacles. Les réseaux sociaux, eux, ne créent que des liens faibles, propres à faciliter l’échange d’informations mais pas suffisants pour pousser les gens à l’action. Le deuxième argument tient à la structure des réseaux sociaux. Ils sont construits sans aucune hiérarchie. Or, la hiérarchie est nécessaire à l’action militante, notamment pour permettre aux personnes de se partager les tâches. La conclusion est claire: les réseaux sociaux sont plutôt les alliés du conservatisme que des révolutionnaires. (suite…)

Comment rendre votre blog plus social

Vendredi, mai 7th, 2010

social

Écrire un blog, c’est un acte social (et même convivial, comme je l’ai écrit). Le propre du blogueur c’est de rechercher à accroître cette dimension sociale en multipliant les discussions.

Voici quelques réflexions qui vous aideront peut-être à rendre votre blog plus « social ».

N’hésitez pas, à ajouter vos propres remarques sur le sujet!

 

1. Lire d’autres blogs

 

Lire d’autres blogs fait partie de la pratique du blogging. On ne blogue pas seul dans le désert. Lire d’autres blogs nous confronte à d’autres opinions, nous fait découvrir des informations et « les sujets dont on parle en ce moment ».

D’une réflexion sur la place des femmes dans les médias (chez Céleste) à un truc pour promouvoir un site (chez Thierry Roget) en passant par des conseils d’un blogueur pour vaincre la procrastination (chez Maniacgeek) une palette incroyable de sujets sont abordés.

Et quand on lit un billet de blog qui nous intéresse, on le commente. Ça paraît évident, mais ça l’est de moins en moins. Avec les réseaux sociaux, on préfère souvent tweeter ou signaler un billet sur Facebook plutôt que de le commenter. C’est une erreur: en commentant on enrichit la discussion sur le blog que l’on commente et on renforce les liens avec le blogueur qui, à son tour, pourra commenter chez nous. La discussion, ça se passe sur les blogs!

 

2. Faire des liens!

 

Quand vous lisez un article qui vous plait, faites un court billet pour le signaler. Là encore, se contenter des réseaux sociaux pour le faire, cela n’a pas le même effet. Le lien en dur, c’est autre chose. Votre blog s’enrichit avec ces citations amicales. Dès lors, pas la peine d’écrire des billets, comme le dit Otir.

Certes, l’adage « faites des liens » a eu tendance à se dévoyer ces derniers temps. Des blogs se sont mis à faire des listes de liens qui n’avaient aucun sens, si ce n’est d’être linkés à leur tour.

Mais, après tout, peu importe! C’est le jeu du référencement, qui se fait en toute transparence. La quantité des liens et leur qualité, chacun est capable d’en juger.

 

3. Rencontrer des blogueurs

 

Rien de tel que les rencontres « in real life » pour faire passer le blogging à un autre niveau. D’une activité secrète et solitaire, il devient vraiment « social ».

Souvent on craint de rencontrer les blogueurs qu’on aime lire. Ils n’auront pas le temps de me rencontrer, trop occupés, se dit-on. En fait, c’est faux: si l’on blogue c’est justement pour rencontrer les autres, échanger avec eux. Par conséquent, n’hésitez pas à provoquer des rencontres.

Le deuxième stade, c’est d’organiser une rencontre à plusieurs. Grâce à votre blog ou à Facebook, il est possible d’inviter des lecteurs, lors de rencontres ponctuelles ou récurrentes. Certains blogueurs y ont parfaitement réussi grâce à leur art consommé du contact.

 

4. Publier des billets invités

 

Écrire un billet sur un autre blog en tant qu’invité est une pratique assez rare dans la blogosphère française. C’est plus courant aux États-Unis. Je ne sais pas pourquoi.

Il m’est arrivé plusieurs fois d’accueillir des billets invités (un étudiant voulant diffuser un texte sur un blog médias, un copain qui n’avait pas de blog à l’époque, etc.). A chaque fois les lecteurs ont répondu de façon intéressante.

J’ai moi aussi publié sur d’autres blogs. L’avantage que l’on peut en retirer est de faire découvrir son blog par un nouveau lectorat. C’est une façon d’aller là où se trouve un lectorat potentiel.

 

5. Choisissez le média approprié

 

Pour renforcer les liens avec vos lecteurs, et donc rendre votre blog plus social, il faut aller où sont vos lecteurs. Et entrer en contact avec eux avec le média qu’ils préfèrent. C’est une règle générale: allez où sont vos lecteurs.

S’ils sont férus de Twitter, c’est là que vous les retrouverez en signalant vos billets et en répondant à leurs questions. S’ils préfèrent Facebook, rejoignez-les y. Certains ne vous liront qu’à l’aide de leur agrégateur, d’autres avec votre newsletter, etc.

La difficulté c’est qu’on peut avoir un sentiment de se disperser. Faites différents essais et abandonnez les « engagements » sur les réseaux qui vous perdent du temps sans renforcer les liens avec vos lecteurs.

 

photo: Craig Marston partagée sur Flickr sous licence creative commons

 

 

Les liens du vendredi

Vendredi, avril 23rd, 2010

Quelques liens pour terminer la semaine… (suite…)